• Les espoirs étaient-ils fondés ?

    Qu'importe la réponse...

    Il faut que j'y renonce

    Au nom de la tranquillité.

     

    Passer sa vie à regretter,

    C'est l'âme qui se fronce,

    C'est l'esprit qui dénonce

    La maudite fatalité.

     

    Amour, ambition de poète,

    Vaines et prétentieuses quêtes...

    Quelques années encore

     

    Et se fermeront mes paupières,

    Finie la morale misère...

    Que faire avant la mort ?


  • Comme un gros navire qui poursuit sur son erre,

    Ne s'arrête la dégradation de la terre.


  • Quand les GJ sont populaires, il multiplie les contritions, les regrets, les #je-vous-ai-compris, et blablabla... Quand leur cote descend, il les accuse et les menace, ce qui fait remonter la sienne, de cote! Communication cousue de fil blanc, aidée par le moutonnisme typique chez beaucoup de Français, manipulables à l'envi. Si j'étais complotiste, je me demanderais si ces chiffres ne sont pas fabriqués dans les officines du pouvoir, tant leur efficacité est certaine.


  • Premières opérations saisonnières

    De butinage dans les fleurs de bruyère.

    Flottait un parfum de printemps


  • J'ouvre à la gracieuse la porte de mon cœur, 

    Mais elle reste au seuil, pour mon plus grand malheur.






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires