• Désertez les temples de la consommation,

    Et résistez aux consuméristes pressions.


  • André Maurois: René ou la vie de Chateaubriand

    Le biographe ne cherche pas à juger, il comprend, explique, décrit le contexte, s'efface parfois pour laisser la plume au grand homme: extraits de ses Mémoires, de sa correspondance: quel style! Occasion aussi de faire des révisions historiques de ces années particulièrement tourmentées, et galerie de portraits, où l'on croise des ministres, des carriéristes, des seconds couteaux, qui ont animé la vie politique, avec moins de grandeur et d'idéalisme que le noble vicomte, qualités peu propres à l'exercice du pouvoir. La médiocrité aide si l'on aime l'argent et la gloriole. Et toutes ces femmes que Chateaubriand a aimées, au premier rang desquelles la belle Mme Récamier: relation de fidélité et d'admiration mutuelle. L'intelligence, la clairvoyance, la compréhension des événements sont remarquables. Les dernières pages des Mémoires d'Outre-Tombe sont l'illustration d'un talent prophétique exceptionnel: s'appuyant sur des évolutions dont il a été le témoin, il annonce des conséquences dont nous pouvons aujourd'hui constater la réalisation. Malheureusement son espoir dans le retour du christianisme ne s'est pas réalisé. Il serait pourtant nécessaire...

     


  • Au vol l'avis des beaux oiseaux zélés j'ai pris,

    De la vie du dessous déçus ils se sont dits.


  • Mots amoureux, mots sonores, mots ludiques, reflets pâles du désarroi désirant de mon cœur, de l'appel, de l'élan de mon âme vers l'unique, vers l'unie que je veux à moi, moi qui me veux à elle.


  • Quand on fera des nés en moins

    Ira mieux le monde nonobstant.






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires