• Suikildi-ilié

    Parmi les vertus qui se perdent, la maîtrise de soi. Les nouveaux moyens de communication, favorisant l'immédiateté dans son expression la plus spontanée, et la plus brutale, encouragent les réactions instantanées, les provoquent même, alors qu'elles sont presque toujours excessives, irréfléchies, colériques. Ils consacrent aussi le règne des demi-habiles, qui se croient détenteurs de raison, et qui ont le cerveau à peu près vide de tout début d'argument recevable. Comme un fouteux qui frappe celui qui l'a frappé, comme un "ange" (?) qui dit à un autre "ange"(??) "Toi aussi ta gueule", comme un enfant qui tente de se justifier par un "Ben c'est lui qu'a commencé!", un grand nombre d'individus post-modernes, même diplômés, même en responsabilité, et jusqu'à la tête de l'état, ne prennent plus le temps de la réflexion, de la distance, de l'analyse, et, sanguins, de manière instinctive, répondent à l'insulte par l'insulte, au coup par le coup, à la connerie par la connerie, ce faisant, ils se laissent entraîner par l'adversaire qui les a choisis sur le terrain de sa médiocrité.