• Rubrique des vertus perdues

    Encore une vertu qui se perd: la curiosité. Je parle ici de la saine, pas celle qui confine au voyeurisme. Mais celle qui ouvre les esprits, qui interroge les phénomènes, qui cherche derrière les discours et les actes les motivations réelles, qui donne envie de se documenter, de ne pas laisser en friche ses capacités. Réflexions qui conduisent à aller aux dictionnaires, aux livres, aux opinions variées, pour ne pas se contenter des idées reçues du dogmatisme médiatique contemporain, livré en salves répétitives et orientées par des moyens d'information soumis à l'air du temps.