• Respect pour elle...

    L'espèce humaine et la planète terre devraient être un couple harmonieux où chacun prend soin de l'autre, avec l'objectif commun de valoriser la beauté et la vie. Ainsi l'homme devrait considérer la terre comme une mère, une amante, que l'on caresse, que l'on embellit. De son côté la terre offre la diversité, sa fertilité, son charme. Et l'homme, tel un mari violent, la maltraite, la soumet à ses appétits, la prostitue. Satisfais-moi, lui dit-il, en l'étranglant.

    Le monde est une zade, et n'est pas un terrain de jeux pour ingénieurs, pour potentats, pour industriels ; ce n'est pas une zone acide à miner, à électrifier, à déforester, à entôler, à rondpointiser, à exploiter frénétiquement, à enlaidir, à violer.

    Du respect, du respect, du respect...