• Portrait de Macron en octosyllabes

    Caïd des cadors décadents

    Distributeur de tes diktats

    Décidant de tout et de tout

    Tu te dédis tant tout le temps

    Tu tonnes tel un dieu antique

    Tour à tour et en même temps

    Tes vérités alternatives

    Donnent le tournis le vertige

    Tu communiques et tu nous niques

    Startupeur et plein de reproches

    Ton dire est d'or dur penses-tu

    Poète et dernier de cordée

    Crèvent dans les trous les crevasses

    On les y précipite tête

    La première terrible chute

    Qu'importe à sa Majesté grande

    Si les intempestifs passifs

    Poussifs dépassés déprimés

    Traînent en queue de peloton

    Inapte à la modernité

    Tu ne mérites d'être aidé

    Écoute donc toi la cadence

    Dans le rythme de la danse

    Participe de ton cœur

    À l'effort capitalistique

    Industriel et commercial

    Interdit t'est-il de freiner

    De traîner de mettre du doute

    Tais-toi têtu que prétends-tu

    Entraver la marche en avant

    Aller contre l'élan de l'histoire

    Je te trouve bien un sot lent

    Crime de lèse-majesté

    Tombe aux genoux de Jupiter