• Pendant ce temps...

    La terre est précieuse on la stérilise

    L'arbre est précieux on l'arrache

    La beauté est précieuse on la cache

    Les ressources sont précieuses on les dévalise

    La nuit n'est plus obscure

    Les eaux ne sont plus pures

    L'avenir n'est pas sûr

    Demain ne rassure

    L'homme - et la femme, pardon Mesdames -

    Ont perdu leur âme

    Ils s'inventent d'hystériques querelles

    Des polémiques de bouts de ficelles

    De queues de poires

    Ô désespoir

    Pendant ce temps les océans montent

    Que n'ont-ils honte

    Ils voient approcher la catastrophe

    Et à qui moins bien moins bien s'apostrophent

    S'insultent en vaines invectives

    Et l'on ne voit plus les Maldives

    Je veux l'écriture inclusive

    Je ne veux pas honorer Pétain

    Disent crétines et crétins

    Meurent les enfants de faim

    Frappent les ouragans

    Migrent les migrants

    Et mon pouvoir d'achat

    Disent les bourgeois

    Se rendant complices

    De la chute au précipice

    La lutte est vraiment finale

    Est vraiment internationale

    L'ennemi c'est le capitalisme

    Allié du cataclysme

    Il faut qu'on le tue

    S'il nous reste de la vertu