• Ode au gilet jaune

    Non, tu n'es superflu ô gilet jaune!

    À divers usages on t'a voué, 

    Mais il se dit souvent faute avouée...

    Tu connais la suite je te pardonne.

     

    Il y eut sa raison d'être initiale, 

    Cause de cette teinte très flachie:

    La sécurité vaut qu'on sacrifie

    Au bon goût le maintien dans le vital.

     

    Les chasseurs ne sachant chasser cherchant

    Le moyen d'éviter de tirer sur

    Les promeneurs en état d'insécur

    Ité leur dirent: Revêtez-vous-en.

     

    Et si j'en crois l'info en continu

    Et les entraves à ma liberté

    Mises par certains jaunis à l'idée

    De se révolter ainsi revêtus.