• ‌Nul t’es là ? (Nutella, es-tu là ? Nutella es-tu las ?)

    Entendu dans la rue:
    -Chépaskifouteuddin !
    Izinveulttoudimégamin, létioélégrins
    - Keukteubav ?
    - Teussépadkochkozo ?
    - Nin, chkimprinnin.
    -Téteumfill… Chkozodechneutela, in promoachtinter : Jadumbatmévindjeujnéü. Yavoeunbonfamkiminbéto. Jliéfoutususgueul…
    - …
    - Méporkotemédluneteudcholel ?
    - Rvet ! Sétomiktatabassé !


    Un sonnet...
    S’intermarcher sur les pedibus pour des pots,
    Se précipiter, s’étriper, pour de la pâte,
    Ce n’est pas qu’elle soit à tartiner qui m’épate, 
    Mais de constater le piège à drogués gogos.

    La valeur de leur vie dévie vers les promos, 
    Seule cause qui fait qu’ils se meuvent, qu’ils se hâtent,
    Se battent, se tapent, se frappent écarlates,
    Cons sidérables cons vaincus du beau cadeau .

    Spectacle drôle et symbolique de l’époque :
    Faut-il donc qu’on en rie ? Faut-il donc qu’on s’en choque ?
    Déréliction, addiction, cons-sommations,

    Défaite de l’ancienne humaine intelligence, 
    Perte du sens de la décence, de l’indécence, 
    Victoire d’un système du toujours plus con.