• Moment de solitude professorale

    "La vie de Frédéric est l'itinéraire d'un enfant raté".

    Aucune réaction. Je ménage un temps de silence pour que des connexions s'établissent et que naissent des sourires liés à ce jeu verbal subtil et juste, paronymique et culturel. Rien. Il m'a donc fallu expliquer l'allusion, exprimer mon désappointement, et mon sentiment de solitude. Là, ils ont souri. J'aurais pu faire pire : "À propos de Lelouch, je vous rappelle que la semaine prochaine nous travaillons sur Sartre." ...