• Le Tout de l'Amour

    Quand l'Amour n'est plus que le souvenir de l'amour,

    Quand le passé présent sur l'avenir l'emporte,

    Quand j'espère son sourire joli à ma porte,

    Et que je dois passer sans elle chaque jour,

     

    Il me faut accepter la sinistre évidence

    D'un arrachement douloureux du rêve heureux,

    Celui des baisers et des serments amoureux ;

    Il me faut supporter l'inexorable absence.

     

    Des moments reviennent qui font mes yeux pleurer,

    Ma mémoire entretient mon mal de névrosé,

    Mes mots à l'imparfait le parfait conjuguent,

     

    Seules mes pensées au passé décomposé

    Relient mon âme à son âme que j'ai touchée…

    Mais aussi sa voix, ses yeux, son corps me subjuguent...