• La défaite de l'Amour

    Saint Valentin priez pour moi,

    Moi qui suis si seul et si triste,

    Triste d'être seul et l'artiste,

    L'artiste sans muse n'écrit pas.

     

    Il n'écrit pas si désinspiré,

    Si désespéré privé de celle,

    De celle qui brille, qui est telle,

    Telle fée venant le visiter.

     

    Une visite faut-il attendre,

    Attendre en pleurant, il est trop tendre,

    Trop tard peut-être, petit poète.

     

    Poète en peine au cœur si vide

    Vie dure à qui l'âme est en quête

    De qui séchera ses yeux humides .