• La cause des causes

    Si l'homme tue les arbres et les animaux, c'est par lucre et par bêtise, par haine de la sagesse, par manque d'amour. Le bas n'aime pas le haut. L'ignoble n'aime pas le noble. Le profane n’aime pas le sacré. 

    En provoquant la disparition de la nature, l'homme provoque sa propre disparition.

    Il tue sa mère, son père, ses éducateurs.

    Il préfère s'asservir aux écrans, aux robots, aux modes. Il refuse de s'inscrire dans le temps et prend  la vie pour une machine à plaisirs. Il s'accorde le droit de mort, il prend la responsabilité de faire souffrir ses enfants. 

    Alors je milite pour un retour de conscience et d'âme.