• Imfonrir

    La propagande LGBTélévisuelle se rengorge des "Gaygames" parisiens, enfin américains naturalisés parisiens (rien de moins français), avec un slogan complaisamment relayé pour signaler la tolérance paradoxale qui y règne (faire l'éloge de la différence en disant que nous sommes tous pareils...): ces jeux sont "ouverts à tous"... on s'en doutait...