• GDN (Grand (!) Débat (?) National(...)) ou ("J'ai des haines", plus exactement)

    Allez, Français, donnez votre avis, parlez, proposez, crétins que vous êtes, défoulez par des mots plutôt que par des poings. Vous n'y connaissez rien, aucune importance, faites semblant, comme nous. Votre ignorance est crasse, votre vocabulaire est particulièrement réduit, ce n'est pas de votre faute : vous êtes passés par notre glorieux système scolaire. Vous vous pensez intelligents et vous raisonnez comme des cloches, c'est dingue comme vous n'êtes pas dignes. Nous trouverons intéressantes vos idées, forcément, il faut que vous votiez encore pour nous. Nous serons très intéressés… ( astuce que vous ne comprendrez pas!). Faites un selfi de cerveau, qui complétera votre narcissisme des résossossots. Vous allez jouir de vous croire dotés de capacités intellectuelles. Nous ne regarderons pas vos fautes : la langue est fasciste, et vous luttez pour l'égalité. Rassurez-vous, vous y êtes. Tous aussi vautrés dans la fange. Ce sera vrai puisque vous l'aurez écrit.Et, à vrai dire, nous non plus ne maîtrisons l'orthographe ni l'expression, ce terrorisme passéiste. Il faut que vous vous exprimiez.

    Peut-être un jour, mais attendez qu'on profite encore un peu de l'exercice du pouvoir, vous prendrez conscience que vous avez été bernés, et vous vous réfugierez ou dans le réflexe caliméresque, et nous ferons rembourser la câlinothérapie par la sécurité sociale, ou vous vous révolterez vraiment et vous investirez les mairies, les préfectures, les ministères, les Lysées, … Faites-donc (à l'impératif futur), nous pourrons ensuite penser à rebâtir tout ce qui a été détruit, et relancer ainsi l'économie, l'emploi, le bâtiment, l'argent circulera, les commerces rouvriront, avec leurs soldes d'hiver, de printemps, d'été, … Et ce sera reparti pour un tour.