• From hell to paradise

    Se débarrasser des tracasseries

    Rappelées par mon esprit

    Causées par des glyphosates

    Sur pattes

    Méchantes personnes

    Qui empoisonnent

    Mon quotidien

    Merde à ces crétins

    Comme une marée noire

    Sinistre à voir

    Dont les effets

    Prolongés

    Charrient toujours

    Leurs flots lourds

    Confronté

    À leur saleté

    Prisonnier

    De la nécessité

    Gaspillage d'énergie

    Violente envie

    De … Non je me tais

    Si j'en parlais

    Ce serait rendre service

    À leurs vices

    Indignes de mon génie

    Qu'ils restent en leur lie

    Parlons d'autre chose

    De plus nobles causes

    De ce qui rassérène

    Soigne ma peine

    Mon lieu de vie

    Loin du bruit

    Mes amis fidèles

    Leur présence leurs appels

    Mes lectures revigorantes

    Qu’assidûment je fréquente

    Particulièrement

    En ce moment

    L'immense Flaubert

    Que je vénère

    Son Éducation sentimentale

    Chef d’œuvre sans égal

    Chaque page chaque phrase

    Sont frissons d'extase

    Je me sens Frédéric

    Insatisfait sympathique

    Je me sens son auteur

    Au sourire moqueur

    Et tendre à la fois

    Pour l'amoureuse loi

    Son ennemie est la mienne

    La bêtise humaine

    Pas de pardon

    Pour les cons

    Les bourgeois étriqués

    Leur fausse supériorité

    Comme toi ô Maître

    Il ne me faut omettre

    Aucun trait

    De la médiocrité

    De mon temps présent

    Pesant

    À toutes échelles

    Individuelle

    Ou celle du monde

    Les immondes

    Ne manquent guère

    Fauteurs de guerre

    Bêtes et méchants

    Ignorants

    De la beauté de la vertu

    Ils s'évertuent…

     

    Mais n'y pensons plus

    Devant moi le paysage

    Me rend sage

    Sa douceur

    Emplit mon cœur

    C'est mon petit paradis

    Venez mes amis

    From hell to paradise