• Faute de chair

    Je me choute à l'héroïne

    je les aime toutes

    de la Merteuil libertine

    à la précieuse prout-prout

    Iseut blonde ou celle aux blanches mains

    Et toi de même Thérèse Raquin

    Vos aventures et vos amants

    Sont de papier

    Nulle rivalité

    avec Valmont ni Tristan

    Je me laisse prendre à vos corps

    je me pends à vos lèvres

    Je vous vois dans vos décors

    je vous rêve dans mes fièvres

    Je peux aimer sans crainte

    Lolita ou Virginie

    on ne portera pas plainte

    pour pédophilie

    Si je vous voue un culte amoureux

    si je vous déclare ma flamme

    je ne trouverai de faux vertueux

    pour confondre l'âme

    avec leurs pratiques vicieuses

    Me plaît aussi la religieuse

    malheureuse en son couvent

    et même Emma l'insatisfaite

    Qui torture son normand

    lui préférant la fête

    J'envie à l'abbé Mouret

    sa belle enamourée

    Que n'ai-je un mien Paradou

    des moments si purs et si doux

    Il en est une mystérieuse

    qui a marqué mes sens

    depuis l'adolescence

    elle me fait l'âme rêveuse

    Daniel la nomme les yeux noirs

    je nourris l'espoir

    dans la réalité

    de la croiser