• Et vive la vie, la seule valeur qui vaille

    31-12-17

    Ce blog a deux ans. Vingt-quatre mois et 16000 visiteurs plus tard.

    Il m'a valu des insultes, des menaces, et des expressions d'accord ou d'admiration. Il m'a surtout permis de m'exercer à l'écriture, amusement ou défouloir, occasion d'exprimer mes idées, ma vision de la vie, mon regard sur des faits de société, ou des expressions personnelles et poétiques.

    Sa naissance est liée au besoin que j'ai ressenti de devoir répondre à des accusations diffamatoires que d'aucuns continuent à faire circuler. Affaire née de désirs de vengeance de la part de personnes mal intentionnées et jalouses. Les voir s'époumoner en soufflant sur les braises d'un pétard mouillé prête à rire, et en dit beaucoup sur leur fond de méchanceté stupide.

    Ces mois passés m'ont été douloureux, en particulier quand j'ai dû constater que des individus que j'aimais (amour, amitié) ont épousé les vues de mauvais conseillers.

    Ainsi, dorénavant, je sais sur qui je peux compter, et j'ai eu cette chance rare d'avoir découvert de belles âmes. J'ai pu faire un tri salutaire dans mes relations : les salauds sont clairement identifiés, les lâches, les lâcheurs, les traîtres aussi, mais surtout, j'ai de nouveaux amis : c'est dans l'adversité qu'on reconnaît les gens bien. Et l'écriture, ma consolation, mon exaltation, ma satisfaction.

    Donc je remercie à nouveau ceux qui font honte à l'humanité d'avoir été moteurs dans la mise en forme de mon désir artistique, et de me permettre d'être entouré avec bonheur.

    Vive la vie !