• En marche ... vers la catastrophe (le béton, c'est con)

    Europacity (déjà ce nom...), la permission de poursuivre l'empoisonnement des terres agricoles, donc des gens, l'autorisation de bétonner les littoraux , toutes mesures qui dévoilent indécemment l'extrémisme du parti présidentiel. Si ces projets et ces lois n'étaient que stupides, et ne mettaient en cause que leurs promoteurs à courte vue, ce ne serait rien. Non ces projets sont dangereux et criminels. Tout mètre carré stérilisé, tout mètre carré de terre fertile volé à son usage normal, c'est-à-dire salutaire et végétal au profit bien compris des bétonneurs véreux, forcément, mafieux souvent, est une aberration intellectuelle, et une faute morale.

    Ils détruisent les paysages, ils glyphosatent, pour le bénéfice des Bayer, Monsanto, et autres multinationales qui vendent leurs poisons à prix d'or: on les paie pour qu'ils nous cancérisent et nous tuent! Ils pervertissent les âmes en édifiant des commerçopoles toujours plus immenses, toujours plus folles, laissant croire aux adeptes de leur secte qu'ils seront heureux dans leur monde faux de divertissement frelaté, de consommation vaine. Auchan est la honte de la France, parce que c'est l'antonyme de la beauté, de la vérité, et de la culture. Et cet antimodèle s'exporte...

    Ils n'aiment pas la nature. Ils la traquent, la détruisent, l'enlaidissent, la font disparaître.

    Les Français ayant voté Macron, et son armée de crétins diplômés, faux marcheurs et vrais godillots, majoritaire à l' Assemblée Nationale, sont responsable de ce massacre quotidien. L'heure est venue du repentir, ce ne sont les bonnes cause qui manquent, ni les occasions de traduire par des actes, ou des non-actes son remords. Zadification systématique, dès qu'un projet s'annonce, adhésion aux associations de défense de la nature, participation aux opérations qu'elles proposent, sensibilisation des indifférents, changements dans la manière de vivre au quotidien, pour n'être plus les auxiliaires et les complices du système capitaliste, et sa recherche du profit immédiat, pour dégâts assurés. Il faut déserter les grandes surfaces, consommer le moins possible, réduire la circulation de l'argent, planter des arbres, faire son jardin, ou celui des autres, tant que l'appropriation est de mise, limiter les voyages, ... bref, faire tout ce qui est possible pour échapper aux circuits économiques, prison qui fait de chacun un esclave adorant son esclavage.