• Dictature des minorités

    Elles veulent être victimes, donc elles revendiquent, elles s'inventent des filiations et en inventent aux ennemis qu'elles se sont choisis. Elles se réduisent à des origines fantasmées et veulent au nom d'un passé mythifié se venger aujourd'hui des descendants de leurs oppresseurs prétendus, forcément mâles et blancs. Elles pratiquent l'amalgame et l'à-peu-près par un essentialisme réducteur. Elles ont l'appui d'intellectuels sociologisants qui cultivent la flagellation au nom d 'ancêtres supposés. Elles veulent ramener chacun à n'être plus qu'un représentant d'une appartenance à laquelle elles le somment d'adhérer. Elles nient ainsi l'autonomie de l'individu et considèrent comme traîtres à la cause tous ceux qui prétendraient affirmer leur être particulier. Elles voient tout au travers du filtre de leur idéologie simplificatrice. Elles n'aiment pas la complexité, nient l'Histoire. Elles inventent des causes de guerres civiles, ne raisonnent qu'en termes de domination et d'oppression. Elles refusent le débat : ce serait admettre qu'il soit possible qu'elles n'aient pas raison. Elles sont totalitaires, anti-humanistes, tristes.