• De(ux) beaux jours pleins d'Amour

    Le 13 sept. 2013 à 05:59, XH a écrit :

    Je réponds la sollicitation de mon réveil en me levant et de mon amour en t'envoyant ces mots qui te disent combien je t'aime.

    Le 13 sept. 2013 à 07:28, XHa écrit :

    Mon premier geste en arrivant dans la petite salle des professeurs, est de consulter l'ordi local pour avoir la chance de lire tes mots; je les aime comme porteurs de celle qui les a pensés et exprimés. Je suis quasiment sûr d'être seul pendant deux heures le vendredi matin (les étudiants sont en sports et je ne connais personne d'autre que moi susceptible de venir trois heures avant son premier cours. Si le cœur, le temps, l'envie t'en disent... Moi aussi j'ai passé un excellent moment téléphonique avec toi, couronnement d'une journée heureuse. Mon Amour, comme je t'aime! Sois heureuse, merci pour la place que tu me fais dans ton cœur et ton esprit. Est-ce cela un mail e-fluent?

     

    Le 13 sept. 2013 à 18:19, XH a écrit :

     Et moi donc je t'aime aussi bien que tu me melliflues.

    Demain je serai toute la journée en compétition de tennis de table. Dimanche j'irai certainement manger chez mes parents de retour de vacances. Le reste du temps je n'aurai comme compagne que ma solitude, non tu seras là à mes côtés n'est-ce pas? N'hésite surtout pas à te manifester, chaque mot de toi me fait du bien.

    Vivement que nous puissions reprendre le rythme de ces derniers jours, que de bons moments! Merci mon Amour. Ma pensée ne te quitte pas. Je t'aime.

    Le 13 sept. 2013 à 21:44, XH a écrit :

     Ma Marion adorée

    Je viens de rentrer et je tiens à te parler encore. Le club de TT dont je suis le secrétaire organise demain une compétition à la quelle je participe. Cette fois c'est individuel (le championnat par équipes commence la semaine prochaine). Il fallait donc préparer la salle pour recevoir les participants; j'ai retrouvé mes camarades de club, l'ambiance est excellente. Moi aussi me manquera notre conversation si douce, si confiante, si belle, dans le soir complice. Mais je me console en me disant que tu es heureuse avec les tiens, que tu penses à moi quand même, que nous reprendrons ces moments bientôt. Et puis je ne peux m'empêcher de rêver aux heures que nous passerons ensemble bientôt. Quelle perspective heureuse! J'aime nos projets, la confiance que tu m'accordes. Si tu ne peux me contacter ce soir, sache que m'endormirai en pensant à toi, comme toujours. Je te souhaite une bonne nuit. Je t'aime mon Amour.

    Le 14 sept. 2013 à 03:58, XH a écrit :

    D'accord mon adorée. Je t'aime en homme debout. Pas de soumission, de l'Amour. C'était une façon de te dire mon envie d'être à tes côtés. De te faire signe. Je t'aime je t'aime je t'aime

    Le 14 sept. 2013 à 04:33, XH a écrit :

    Je pense à toi mon Amour.

    Le 14 sept. 2013 à 07:43, XH a écrit :

    TA. Pense à moi très fort. Je laisse mon téléphone, je t'aurai avec moi dans le cœur et dans la tête et dans l'âme. Je te souhaite une très bonne journée. Dès mon retour, je te ferai un message. Comme je t'aime!

    Le 14 sept. 2013 à 12:12, XH a écrit :

    Quand je me réveille la nuit, je pense tellement à toi que je ne peux m'empêcher de te contacter. J'espère que cela ne te dérange pas. Si c'est le cas, je ferai un gros effort pour ne pas traduire ma pensée en  message. Je rentre chez moi quelques minutes entre deux parties de compétition espérant voir ton nom et tes mots sur mes écrans. C'est le cas. Merci.
    Ce matin les résultats sont conforme aux classements: j'ai gagné contre un moins bien classé, et perdu avec les honneurs contre des joueurs mieux classés. Je peux te dire que mon jeu ne passe pas inaperçu (très spectaculaire).
    J'espère que ta journée se passe agréablement. Merci merci d'être là. Je t'aime.  

    Le 14 sept. 2013 à 12:22, XH a écrit :

    N'aie aucune inquiétude pour moi, oui je vais bien, je ne veux pas que tu regrettes quoi que ce soit. Ce qui me ferait mal, ce serait un éloignement de ta part, ce n'est pas le cas, n'est-ce pas? J'ai dormi en tout entre 6 et 7 heures cette nuit, avec quelques réveils comme tu as pu le voir. Je suis en forme: demande à mes adversaires et aux personnes qui me voient jouer! Tu peux, tu dois être sûre que notre relation me transporte, me rend heureux. Je veux t'être le plus agréable possible, et que tu sois heureuse de notre "étrange relation", mon Amour.

    Le 14 sept. 2013 à 17:50, XH a écrit :

    Rapide passage par chez moi avant de retourner pour la remise des prix et la remise en place de la salle. Ma meilleure performance de la journée n'a pas été à la table, même si je n'ai pas à rougir de mes résultats et de mon jeu; non, j'ai été amené à agir pour pacifier des relations et pour faire avancer une situation bloquée liée à l'organisation du tournoi. Je te raconterai si cela t'intéresse. Et tu me diras pour le message codé, là je n'ai pas trop le temps. Je suis impatient de te retrouver de toutes les manières possibles en particulier au téléphone quand ce sera le moment. Je n'ai pas trop le temps pour le décodage, nous en reparlerons. Je te remercie pour ta présence. Elle me fait le plus grand bien. Je t'adore ma belle chérie.

    Le 14 sept. 2013 à 22:36, XH a écrit :

    Mon amour mon amour
    Seras-tu encore là pour me dire que tu as bien reçu ce message? Je n'ai pas résisté à l'appel de l'Amour, et suis rentré pour pouvoir te parler le plus vite possible. Que j'aime ton inquiétude, j'aurais presque envie de la provoquer! Oui Marion adorée, je suis heureux, et si mes yeux s'embuent au moment où je t'écris ces mots, c'est de la joie intense que je ressens où se mêlent mes sentiments pour toi, la certitude que j'ai de compter pour toi, la conscience que j'ai de vivre la plus belle période de ma vie, par toi.
    Je te demande pardon d'avoir cru que certains mots m'étaient destinés ("chut, ils s'aiment"). Je n'ai pas de jalousie, trop heureux de vivre cette relation avec toi.
    Quant à ce message codé, tu sais, même si l'écrin est joli, la perle qu'il contient est belle et envoûtante, c'en est à se damner. Tout pour toi, tout à toi, ma chérie. 

    Le 14 sept. 2013 à 23:00, XH a écrit :

    Non non c'était en train de se terminer, pas de problème, ne t'en fais pas; j'ai beaucoup de chance de cumuler des bonheurs de natures différentes. Renversement savoureux, maintenant, c'est toi qui t'inquiètes, que c'est bon...je t'adore ma belle chérie. 

    Le 14 sept. 2013 à 23:04, XH a écrit :

    Tu me rappelleras que j'aimerais te raconter certaines choses par rapport à cette journée quand nous nous appellerons. Ce serait trop compliqué,  trop long par écrit. Mais en échange, toi aussi tu me parleras de ce que tu as fait, s'il te plaît. Que je t'aime Marion adorée!

    Le 14 sept. 2013 à 23:15, XH a écrit :

    Dis-moi si c'est ton dernier message aujourd'hui: je ne sais quelles sont tes missions pour ce soir à Fontenet. Moi j'ai tout mon temps pour toi. Mais je comprends bien que tu ne puisses t'isoler trop longtemps pour moi. J'ai une chance folle dont j'ai conscience. Merci mon adorée. Et si c'est fini pour aujourd'hui (messages), je te souhaite une bonne nuit. Tu ne me quittes qu'à moitié puisque je m'endors avec Toi.

    Le 14 sept. 2013 à 23:33, XH a écrit :

    Surtout sois rassurée; les autres pensaient partir aussi, et ce n'est pas moi qui ai donné le signal de départ, en quittant précipitamment les lieux. Tout s'est passé le plus naturellement du monde. Tu n'as rien d'une épouse possessive, bien évidemment! Au contraire, j'aime que tu exprimes spontanément ce que tu ressens. Je te vois comme une femme soucieuse de quelqu'un qui compte beaucoup pour elle, quel bonheur d'être au cœur de ton attention, d'être l'attention de ton cœur.
    A demain mon bel Amour.