• De la publicité à l'humanité

    La publicité, tromperie légalisée,

    Règne partout, et c'est à nous de débrancher.

    Quand nous nous transformons en moutons de GAFAM,

    Nous abdiquons de la profondeur de notre âme,

    Elle s'évapore, et notre esprit est prisonnier :

    C'est la défaite de la noble intelligence,

    Celle qui permet aux hommes la liberté.

    Préfèrent-ils donc la servile allégeance ?

    Ne pas céder aux modes, ni au vil argent,

    Ne pas accompagner les mauvais mouvements,

    Échapper aux mots d'ordre du consumérisme

    Sont des devoirs pour retarder le cataclysme.

    Se pencher sur la beauté modeste des jardins,

    Admirer les nuages, le ciel, au matin,

    N'avoir comme drogue que la littérature,

    Créer, être artiste, fût-ce des confitures,

    Choisir sa vie, et ses amis, compter sur eux,

    Leur être, s'ils désespèrent, soutien précieux,

    Ces sont là, dans la plus grande simplicité,

    Moyens vrais d'intensifier notre humanité.