• Crever l'écran

    Il faut casser les écrans, les si bien nommés,

    Ils obturent l'ouverture aux autres et au monde,

    Ils asservissent au bas, au mauvais, à l'immonde,

    Abêtissent les suiveurs déshumanisés.

     

    Ils soumettent à des nuits blanches des drogués,

    Les cerveaux anéantis y plongent leurs sondes,

    Frelatée nourriture émanant de ces ondes,

    Regards hagards de tous ces résossossotés.

     

    Le pire y côtoie l'encore pire, et chacun

    Se pense intelligent, il se prend pour quelqu'un

    Quand il laïque, blaqueliste, quand il insulte.

     

    Il passe son temps en ligne, sur fessebouc,

    Il ou elle prend les autres pour des gros ploucs,

     Elle ou il publie ses selfis, se voue un culte.