• L'amour l'amour chantait Johnny, en héritage,

    Répond le chœur des pleureuses, pour quel partage?


  •  

    Encore en Corée JO enneigés

    Un nom qui rappelle l'éternuement

    Toujours cette manie du classement

    Ce jour combien de Français médaillés

     

    Comment à tout cela s'intéresser

    Étranges épreuves que l'on ne comprend

    Issues de cerveaux dopés d'excitants

    Sauter rater tirer chuter glisser

     

    Image même du sidérant vide

    Rivaux le ridicule et l'insipide

    Finissent à égalité parfaite

     

    Le sot à skis et la sotte à patins

    Paraissent contents de ces jeux crétins

    C'est de l'intelligence la défaite


  • Nous sommes en direct avec notre envoyé spécial, Éric Cadav, qui est sur les lieux, conformément à notre dogme: là où quelque chose se passe, vous verrez toujours un journaliste de notre chaîne BTC-TV, à vous la parole Éric:

    "Les restes de Maëlys ont été retrouvés Voici sur ces images son crâne, qui évidemment ne donne qu'une idée imparfaite de la petite fille souriante qu'elle était, comme vous pouvez le constater en comparant avec ces photos prises lors de la soirée de mariage prises quelques heures avant son décès.  Ici on devine les omoplates, le bassin, les bras, les ... alouette, gentille alouette...Il va falloir deux reconstitutions!

    Mais j'aperçois M.Lelandais qui approche: Bonjour Monsieur, c'est bien vous qui avez tué Maëlys, n'est-ce pas? Pour quelles raisons précises? Pouvez-vous expliquer en direct sur BTC-TV les raisons de cet acte? Comment vous y êtes vous pris? L'avez-vous violée? Si oui, avant ou après l'avoir tuée? Avez-vous tué d'autres personnes avant? Qui? Combien? Où? Pourriez-vous nous indiquer les endroits où vous avez déposé les corps? Que pensez-vous de la réforme du baccalauréat? Du retour du service national? De la PMA? De l'égalité entre les hommes et les femmes? Du suicide assisté par ordinateur? De la situation politique en Afrique du Sud? Du réchauffement climatique? D'où vient votre étrange prénom? Où faites-vous vos courses?

    ...

    Nous vous remercions, M.Lelandais pour vos réponses en exclusivité pour BTC-TV. Il nous faut maintenant vous laisser rejoindre les gendarmes qui vous attendent pour localiser les parties manquantes afin d'achever le puzzle. À vous le plateau pour la météo. 

    Merci beaucoup Éric pour cette exclusivité de notre chaîne BTC-TV, toujours la première sur les lieux où se passe quelque chose. Avant de passer la parole à la publicité, et à notre spécialiste météo, je lance un appel aux autres victimes de M.Lelandais: qu'elles se manifestent en appelant le numéro qui se trouve en bas de votre écran, ou sur notre page fessebouc dédiée à cette affaire, avec le hache-tague #balancetonassassin.

     


  • Témoignage exceptionnel sur BTP-TV: nous recevons dans nos studios une femme marquée qui a accepté courageusement de témoigner, et de libérer ainsi une parole de souffrance tue pendant des décennies. Elle préfère garder l'anonymat, nous dirons seulement qu'elle est l'arrière-petite-nièce d'un boulanger connu sur la place d'Erquinghem-le-Sec, M.Lecornu.  Josiane, merci pour votre courage, surmontez votre émotion et racontez-nous ce qui vous est arrivé un certain dimanche après-midi, dans le parc municipal du village, où nos équipes se sont rendues, comme vous le voyez sur ces images. Vous nous avez déclaré que ce matin-là, ... à vous Josiane Deslatrisses, la France, le monde vous écoutent... ce matin-là, vous jouiez dans le sable sous les yeux de votre nourrice, et ... et.. nous comprenons Josiane qu'il vous est difficile de revenir sur ces pénibles instants, mais au nom de toutes les femmes victimes, votre exemple sera libérateur, et encouragera vos sœurs victimes à balancer leur porc, BTP-TV, est prête à accueillir tous les témoignages, comme celui de Josiane; il vous suffit d'appeler la chaîne au numéro qui s'affiche en bas de votre écran, je le rappelle. À propos de pelle, c'est à vous Josiane, car c'est de bien de pelle qu'il s'agit, n'est-ce pas, au parc municipal d'Erquinghem-le-Sec, que vous voyez sur ces images, allez Josiane, vous allez parler, oui! Comme Josiane, chères téléspectatrices, vous pourrez gagner un séjour à l'Hôtel Bellevue du Tréport, d'une nuit avec la personne de votre choix, si le vote des voyeurs qui nous regardent vous déclarent gagnante de notre concours Ditoumitou. Appelez le numéro, qui s'affiche au bas de votre écran, où vous trouverez le prix de l'appel. La pelle Josiane, ... à vous d'en parler.

    - Oui, je jouais dans le bac à sable, j'avais pas de pelle, alors j'ai voulu prendre celle du garçon. Il a dit non, je voulais lui prendre, alors il m'a tapé.

    - Merci Josiane pour ce témoignage bouleversant, mais vous vous rappelez de notre contrat: il nous faut des noms. Quel est donc celui de votre agresseur?

    - Je ne sais plus...

    - Faites un effort, Josiane, sinon, vous serez éliminée de notre concours, allez, balancez, dites tout ce qui vous revient...

    - Je ne sais plus, ... Philippe? Édouard? ...

    - Monsieur le Premier Ministre, vous devrez répondre de vos actes. Même si vous n'aviez que trois ans, vous avez violemment agressé une femme et votre crime ne restera pas impuni.

    Merci Josiane, vous avez bien balancé. Cher. es téléspectatrices.teurs, À dans une heure pour le prochain numéro de notre émission, de votre émission Ditoumitou.

     


  • Veuleries à tous les étages:

    Intermarché, pour faire parler de sa marque à vil prix, mène des opérations promotionnelles en organisant des ventémeutes, pour de sales pâtes graisseuses à des drogués, ou des couches à ceux qui en tiennent une sacrée. 

    De la même manière, un journal dont tout le monde ignorait la sexistence, pour con parle de lui, se fait un ministre, en fouillant dans les poubelles. Ce matin France Culture, invitait un de ses dirigeants, Patrick de Saint-Exupéry - porter un grand et beau nom devrait supposer certaines obligations - pour l'entendre sur sa démarche de canard boiteux. Dans un jésuitisme con-sommé, il expliqua qu'il n'était pas responsable de la publication par des con-currents du nom célèbre de la nouvelle victime des piloristes modernes. Quant au coupable désigné, il est comme par hasard un ministre actif qui gêne les affairistes véreux, les marchands de mort, les entrepreneurs du bétonnage systématique, les vendeurs de médicaments et de pesticides... 

    J'aimerais qu'on enquête sur les liens entre l'Ebdo et les milieux en question. Je me demandais ici combien de couleuvres Hulot avalerait avant de démissionner. Il est toujours en place, il faut le faire partir, tous les moyens sont considérés comme bons par les moralistes à géométrie variable, dénonciateurs professionnels, beuzistes mercantiles. Si l'on soulevait leurs draps, si l'on cherchait bien dans leur entourage, ne trouverait-on pas aussi une femme qui, il y a vingt ans, en creusant profond, les avait trouvés entreprenants, et la parole étant enfin libérée, oserait témoigner. Les tribunaux s'étant déplacés sur les plateaux de télévision, et sur interpasnet, nul doute qu'ils auraient leur tour dans le grand déballage de linge sale.





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique