• Collusions des nouvelles, et ma proposition pour une autre politique de l'emploi

    Amazon invente le magasin sans personnel: tout est robotisé, numérisé, algorithmé, même les hommes, pardon, les acheteurs. Plus de caisses, de caissières, partout des caméras et des codes. Les gardiens de prison font grève parce que les agressions, les violences, les menaces se multiplient. Il faut donc confier la surveillance des prisonniers à des robots.

    En attendant la fin du salariat, de l'emploi obligatoire, une des causes de la dégradation de la planète, il faut songer à la reconversion des gardiens de prison et des caissières, des gardiennes de prison et des caissiers: on les marie, on les envoie comme bergers et bergères dans les prairies de France: les ex-caissières compteront les moutons, les ex-gardiens garderont les moutons. Bientôt les rejoindront tous les agents bancaires, et immobiliers, les postiers, et les postières, les enseignants, et les enseignantes, tous et toutes rendus et rendues inutiles et inutiles par la modernisation. Un nouveau métier: zadiste professionnel, occupation de toutes les endroits menacés par des projets d'une époque révolue: surfaces commerciales, zones d'activité, routes, ponts, tunnels, lignes de TGV, éoliennes ... toutes ces réalisations de bétonnage, et de dénaturalisation, qui ajoutent à leurs laideurs leurs pollutions diverses. En lieu et place de ces projets mortifères, une vraie vie, sans écrans, sans voitures, sans produits frelatés, sans propriété individuelle, sans argent, un respect des rythmes naturels... La vraie vie, quoi!