• 50 ans après, on rejoue la comédie

    On célèbre tant cette sinistre et pseudo

    Révolution cinquantenaire

    Que des idées naissent dans de petits cerveaux

    De rejouer à la guéguerre

    Jeunesse décérébrée des résossossots

    Ignorante et velléitaire

    Inéduquée par des parents mous et gauchos

    Qui n'ont jamais osé faire taire

    Leur progéniture idolâtrée d'idiots

    Qui se croient intelligents en faisant Sienspo

    Mieux au NPA ils adhèrent

    Ils hurlent contre les fachos et JP Pernaut

    Et s'alcoolisent à la bière

    Ils n'aiment rien tant que se prendre en photo

    Et s'ils se sentent solidaires

    C'est d'abord de leur incommensurable ego

    Que je suis beau pensent-ils fiers

    Ils abhorrent la sélection et les niveaux

    Et réclament le magistère

    Sans fournir d'efforts et remettre de travaux

    Ils ne manquent vraiment pas d'air

    lls admirent le communisme de Mao

    Et des peuples le petit père

    Mais ils rêvent secrètement en beaux bobos

    De faire de belles affaires

    En attendant ils selfient rebelles ados

    Et se croient révolutionnaires