• Entendu dans la rue:
    -Chépaskifouteuddin !
    Izinveulttoudimégamin, létioélégrins
    - Keukteubav ?
    - Teussépadkochkozo ?
    - Nin, chkimprinnin.
    -Téteumfill… Chkozodechneutela, in promoachtinter : Jadumbatmévindjeujnéü. Yavoeunbonfamkiminbéto. Jliéfoutususgueul…
    - …
    - Méporkotemédluneteudcholel ?
    - Rvet ! Sétomiktatabassé !


    Un sonnet...
    S’intermarcher sur les pedibus pour des pots,
    Se précipiter, s’étriper, pour de la pâte,
    Ce n’est pas qu’elle soit à tartiner qui m’épate, 
    Mais de constater le piège à drogués gogos.

    La valeur de leur vie dévie vers les promos, 
    Seule cause qui fait qu’ils se meuvent, qu’ils se hâtent,
    Se battent, se tapent, se frappent écarlates,
    Cons sidérables cons vaincus du beau cadeau .

    Spectacle drôle et symbolique de l’époque :
    Faut-il donc qu’on en rie ? Faut-il donc qu’on s’en choque ?
    Déréliction, addiction, cons-sommations,

    Défaite de l’ancienne humaine intelligence, 
    Perte du sens de la décence, de l’indécence, 
    Victoire d’un système du toujours plus con.


  • Sont certains sages, mais on ne les entend guère:

    L'on préfère à la belle paix la triste guerre.


  • Laisser passé poissé

    Pas s'y fier pacifier

    Parfaire pas refaire

    Désavouer l'abus

    Déjà jouer le but

    Laisser venir l'avenir

    Délivrer le navire

    Délester de l'excès

    Des essieux désaxés

    Digérer diriger

    Corriger rejeter

    Les tyrans se tirant

    Le champ libre laissant


  • Certaines touches de mes claviers sont plus usées...

    Ces six lettres que je criais, que j'écrivais...


  • La gastro-entérite mêle en coliques

    La gaze trop en tes rites mélancoliques.






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires