• Le départ te mande l'heure...

    Faut pas dépasser les bornes


  • Ma guérison, rémission ? Démission ?

    Mon rêve osé de névrosé

    Que révélaient les vers roses et verts.

    Mes yeux humides,

    Les cris de mon cœur,

    Les amertumes de mon âme.

    Je murmurais son nom,

    Je déplorais son non.

    J'habitais la morosité,

    J'espérais, j'attendais, je me disais…

    On me disait…

    J'aimais notre nous, notre nœud fou.

    Je l'aimais en dépit de tout.

    Je connaissais la dépendance,

    Dans le vide de mes jours je l'appelais,

    Le silence me répondait.

    Parfois un signe, l'espérance

    De ce qui renaît…

    J'arrache mes chaînes, je me délivre,

    L'histoire sera livre.

    La vie n'a voulu. C'est ainsi.

    La suite commence ici...


  • Les raisons de la colère? Le colérique

    A toujours des raisons. Mauvaise foi comique.


  • Les pétales tombés des roses automnées

    Sont les ongles de celle que j'ai tant aimée.

    Hommage à Paul Hinaire (seul un hémistiche est mien)


  • Le rôle d'un syndicat n'est-il pas de défendre les intérêts de ses membres?

    Quel intérêt y a-t-il 

    - de dégrader son instrument de travail en le dévitalisant?

    - de dégrader la santé de ceux qui y travaillent et celle de leurs proches, et des riverains?

    - de dégrader les produits dits comestibles issus de traitements chimiques?

    La FNSEA encourage donc à l'empoisonnement actif en défendant l'usage du glyphosate. Quel est donc son intérêt?






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires