• J’aimerais l’arrêt alité (note amant) pour donner chair à l’être ange.


  • Un travesti se sent en ex-il, une travestie ex-elle.


  •  

    Nous aurions mêlé nos qualités et nos corps,

    Nous aurions vécu dans l'Amour et le partage,

    Ma vie aurait été perpétuel hommage

    A votre être, avec le mien en parfait accord.

     

    Et nous aurions bâti à notre aune un décor

    Digne de notre élan vers les rares rivages ;

    Nos vies auraient courbé le plus beau des virages.

    J'aurais été pour vous l'amant et le mentor.

     

    Nous aurions connu de l'art toutes les extases,

    Et j'aurais écrit pour vous les sublimes phrases

    Qui naissent quand la présente muse est ainsi

     

    Que vous : l'idéal fait femme, divine et vraie,

    Âme et chair, esprit et sens, belle, grave et gaie,

    Preuve vivante que sur terre est paradis.


  • Au chien qui aboie : « Le silence m’est d’or ».

    Le chien qui a bu : le lampadaire l’appâte.


  • Ophélie file au fil de l’eau, effet fatal de la folie.






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires